24/07/2020

Parcours de Mobilité vers l’Emploi (IMAJINA)







Le projet de stages professionnels en Allemagne Imajina + continue en septembre pour les jeunes marseillais-es.

Ce projet franco-allemand pour l’intégration personnelle et professionnelle des jeunes débutera pour sa 3ème phase le 1er septembre 2020 par un mois de préparation au départ et de cours de langue allemande, 2 mois de stage professionnel à Berlin ou Hambourg, puis 2 semaines de valorisation des compétences et savoirs-être au retour.

Il reste encore des places pour des jeunes marseillais de 18 à 25 ans.



Découvrez le projet :

A l'automne 2018, le projet pilote Imajina, (Insertion par la Mobilité, l'Apprentissage et le
Jobcoaching : Investissons dans Notre Avenir !) a été lancé à Marseille à l'initiative du
Consulat Général d'Allemagne à Marseille. Il a évolué en 2019 avec le projet Imajina+ et sera
mis en oeuvre dans sa troisième et encore plus ambitieuse version, Imajina 3, à partir de
janvier 2021.

Le coeur de ce projet est de compléter les projets traditionnels d'échange de jeunes dans le
cadre de la coopération franco-allemande par l'aspect de l'insertion professionnelle. Dans le
sud de la France et en particulier dans la région de Marseille, il y a un grand nombre de jeunes qui manquent de perspectives professionnelles et qui ont un accès difficile au marché du travail. 

L'objectif du projet est donc d'améliorer sensiblement les possibilités de formation et
d'emploi de ces jeunes adultes dans la région de Marseille, en leur faisant bénéficier d'un
stage de deux mois en Allemagne, où la formation professionnelle est reconnue de qualité.

Cet objectif est également le point de départ du nom du projet : Insertion par la Mobilité,
l'Apprentissage et le Jobcoaching : Investissons dans Notre Avenir ! Le mot "imaginer" joue
également un rôle particulier dans le nom du projet : le but du projet est aussi et surtout de
donner aux jeunes participants la confiance en soi nécessaire et de les encourager à chercher
des occasions de prendre conscience de leurs propres capacités en dehors de la réalité de
leur vie quotidienne - ce qui semble impossible peut être possible et chacun a des idées et
des rêves qui valent la peine d'être poursuivis.

Le projet pilote de 2018 Imajina, destiné à 16 jeunes femmes et hommes qui n’étaient ni en
études, en emploi ou en formation (NEET), a été financé par le ministère allemand des affaires étrangères à Berlin via le Consulat Général d'Allemagne à Marseille, par la préfecture du département des Bouches-du-Rhône, et soutenu par l’Office franco-allemand pour la
Jeunesse. 

Le projet Imajina a été développé par deux organisations. L'ONG “Eurocircle”, dont l'objectif principal est le développement de projets européens et la mobilité internationale des
jeunes, en coopération avec l'association "Une Terre Culturelle", qui a de longues années
d’expérience dans les échanges franco-allemands et euro-méditerranéens et dans les projets
de mobilité interculturelles, basée dans les quartiers nords de Marseille.

Outre l'élément central du stage de deux mois en entreprise en Allemagne, ce projet pilote
comprenait une phase de préparation et une phase de suivi au retour. La préparation
consistait en un cours intensif de langue allemande, d’un "stage de découverte" de trois jours
à Marseille et d’une formation interculturelle. Dans la phase de suivi au retour, l'expérience à
l'étranger, les compétences développées et les possibilités qui s’offrent aux participants sont
valorisées et évaluées.

Le projet Imajina+ se déroule entre septembre 2019 et décembre 2020 et s'adresse à 48
jeunes adultes de la région marseillaise. Imajina+ est cofinancé par la Commission
européenne via le Corps Européen de Solidarité, par le Ministère allemand des affaires
étrangères et la Préfecture des Bouches du Rhône, et est mis en oeuvre par Eurocircle et Une
Terre Culturelle en étroite collaboration avec la Mission Locale de Marseille.

Le projet se déroule en 4 sessions de 12 participants. Les sessions sont organisées en alternance par Eurocircle ou par Une Terre Culturelle. La Mission Locale est le point de contact central pour les jeunes entre 18 et 25 ans en ce qui concerne la question de l'intégration professionnelle.

Les conseillers de la Mission Locale agissent donc en tant qu'experts dans ce domaine et en
tant que médiateurs pour diriger les participants potentiels à Eurocircle et à Une Terre Culturelle. Les deux associations organisent ainsi un mois de préparation avant le départ et la phase de suivi au retour, et, avec les organisations partenaires allemandes respectives, le stage de deux mois dans différentes villes allemandes. 

Contrairement au projet pilote précédent, la coopération avec la Mission Locale a été considérablement élargie avec Imajina+ et, grâce à son implication, l'aspect de l'accompagnement professionnel dans la phase de suivi a été étendu en simulant des entretiens d'embauche et des ateliers sur l'analyse du potentiel et la recherche d'emploi.

En raison du succès d'Imajina et d'Imajina+, Eurocircle et Une Terre Culturelle est actuellement en train d'élargir et de perfectionner le projet : dans le cadre du projet Imajina 3, un accompagnement professionnel encore plus personnalisé et adapté aux besoins
individuels sera mis en place et constitue déjà une partie centrale de la phase de préparation.

Pour cette raison, et afin de pouvoir donner des cours d'allemand plus intensifs, la phase de
préparation sera prolongée d'au moins deux semaines. En outre, Imajina 3 sera élargi pour
inclure le caractère d'un projet d'échange interculturel et ainsi de permettre à de jeunes adultes allemands du même âge et dans des situations similaires de se rencontrer.

>>  Un projet porté par Une Terre Culturelle, avec le soutien du Fonds Social Européen-Initiative Emploi des Jeunes, de l’Agence nationale de la cohésion des territoires, de la Direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités, de la Préfecture des Bouches-du-Rhône, du Ministère des Affaires Étrangères allemand à travers le Consulat Général de la République fédérale d'Allemagne, du Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire (FONJEP), de la Commission européenne à travers le Corps Européen de Solidarité (CES), de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), du département des Bouches-du-Rhône, et de l’Union Européenne.