24/09/2021

Préparation de l'échange à Hambourg de IRTS

En préparation d'un échange à Hambourg, quelques étudiant·e·s de l'Institut Régional du Travail Social de Marseille se sont retrouvé·e·s à la Maison IV jeudi dernier pour un après-midi de rencontre et d'information.

Nous avons commencé la journée ensemble avec un grand buffet, pour lequel tous les participant·e·s avaient préparé quelque chose, de sorte que nous avions le choix entre une grande sélection interculturelle de plats.

Renforcés par le repas, nous sommes passés à la partie informative de la journée dans une atmosphère détendue. Des informations sur le prochain échange éducatif de deux mois des étudiant·e·s à Hambourg ont été discutées. Les questions ouvertes ont pu être clarifiées ensemble et les incertitudes ont été levées. La pandémie en cours continue de poser un grand défi aux participant·e·s ainsi qu'aux organisateur·e·s, qui a toutefois pu être résolu de manière satisfaisante pour tous les participants.

Concernant le travail social, les similitudes, mais surtout les différences entre la France et l'Allemagne ont été présentées et discutées avec le soutien des travailleur·e·s sociaux·ales de Hambourg qui étaient présent·e·s, afin de donner aux étudiant·e·s un premier aperçu du travail dans le pays partenaire.
Les élèves attendent maintenant avec impatience et curiosité leur échange à Hambourg.



Ce projet et mis en place en partenariat avec dock europe e.V., l'Institut Régional du Travail Social PACA et Une Terre Culturelle avec le soutien de l'Office franco-allemand pour la Jeunesse.








In Vorbereitung auf einen Austausch nach Hamburg kamen im Maison IV am vergangenen Donnerstag einige Student·innen des Institut Régional du Travail Social aus Marseille zu einem entspannten Nachmittag und Informationstreffen zusammen.


Gemeinsam starteten wir in den Tag mit einem großen Buffet, zu dem alle Teilnehmer·innen etwas vorbereitet hatten, sodass uns eine große interkulturelle Auswahl an Speisen zur Auswahl stand.


Vom Essen gestärkt ging es in lockerer Atmosphäre über zum informativen Teil des Tages. Hierbei wurden Informationen zum bevorstehenden zweimonatigen Bildungsaustausch der Student·innen nach Hamburg besprochen. Offene Fragen konnten dabei gemeinsam geklärt werden und Unklarheiten wurden ausgeräumt. Die fortwährende Pandemie stellt die Teilnehmer·innen, als auch die Organisator·innen indes weiterhin vor eine große Aufgaben, die jedoch weitestgehend zu einem zufriedenstellenden Ergebnis aller Beteiligten gelöst werden konnten.


In Bezug auf die soziale Arbeit wurden die Gemeinsamkeiten, aber vor allem auch die Unterschiede in Frankreich und in Deutschland mit Unterstützung anwesender Sozialarbeiter·innen aus Hamburg dargestellt und diskutiert, um den Student·innen einen ersten Einblick in die Arbeit im Partner·innenland zu ermöglichen.


Mit Vorfreude und Neugier blicken die Student·innen nun ihrem kurz bevorstehenden Austausch nach Hamburg entgegen.


Dieses Projekt wird in Partnerschaft von dock europe e.V., dem Institut Régional du Travail Social PACA und Une Terre Culturelle mit Unterstützung des Deutsch-Französischen Jugendwerks durchgeführt.

Chili sin/con carne dans les calanques

Mardi dernier, nous avons organisé une petite fête dans le jardin de notre Maison IV, au nord de Marseille. De nombreux jeunes de différents projets se sont réunis pour passer une belle journée ensemble.

Il y avait parmi eux les "Jeunes Relais de Mobilité", qui sont devenu·e·s des ambassadeurs de la mobilité internationale dans le cadre de leur projet au cours des derniers mois. Également présent·e·s, les jeunes allemand·e·s qui ont récemment commencé leur service civique dans une institution sociale à Marseille et qui entament maintenant une année passionnante dans une nouvelle ville. De même, les participant·e·s au projet IMAJINA, qui seront soutenu·e·s dans leur développement personnel et professionnel par des stages internationaux dans un avenir proche, afin de renforcer durablement leur confiance en leurs propres capacités.

La journée a commencé par un atelier créatif. Sous la direction d'artistes, les jeunes ont dessiné un mur auparavant gris dans notre jardin avec des graffitis pour laisser une marque durable et mettre beaucoup de couleurs en jeu. Dans le style des Calanques, la célèbre région côtière autour de Marseille, le mur brille désormais d'une nouvelle splendeur.

Tout au long de la journée, il y a eu un échange interculturel vivant, quelques animations linguistiques spontanées en allemand et en français, ainsi que de nombreux nouveaux contacts internationaux entre les jeunes participant·e·s.

En fin de journée, un buffet a été préparé ensemble, il y en avait pour tous les goûts. Chili con carne, mais bien sûr aussi chili sin carne pour les végétarien·e·s et les végétalien·e·s, ainsi qu'une sélection de différentes salades.

Ensuite, tous les jeunes sont rentré·e·s chez eux avec un bon souvenir, mais bien sûr aussi satisfait·e·s et rassasié·e·s.

Quelle chance nous aurions si nous disposions d'un nombre illimité de murs gris qui ne demandent qu'à être décorés de peinture, afin de pouvoir organiser régulièrement un tel festival. Toutefois, cela ne doit pas nous empêcher de nous réunir à nouveau dans un cadre aussi merveilleux à l'avenir. Et même si les murs sont déjà décorés de manière impressionnante, il n'y a pas de limites à la créativité des jeunes et donc des idées alternatives pour les prochains beaux événements à la Maison IV seront sûrement trouvées rapidement.


Avec le soutien de l’office franco-allemand pour la Jeunesse, Erasmus+, le Fonds Social Européen, la Préfecture des Bouches-du-Rhône et le Ministère des Affaires Étrangères allemand.

 

Am vergangenen Dienstag haben wir im Garten unseres Maison IV, im Norden Marseilles ein kleines Fest veranstaltet. Hierzu kamen viele Jugendliche und junge Erwachsene aus verschiedenen Projekten zusammen, um gemeinsam einen schönen Tag zu verbringen.

Mit dabei waren die „Jugendmobilitätslots·innen“, die sich im Rahmen ihres Projektes in den vergangenen Monaten zu Botschafter·innen der internationalen Mobilität entwickelt haben. Zudem die Jugendlichen und jungen Erwachsenen aus Deutschland, die vor kurzem ihren Freiwilligendienst in einer sozialen Einrichtung in Marseille begonnen haben und nun in ein aufregendes Jahr in einer neuen Stadt starten. Außerdem die Teilnehmer·innen des Projektes IMAJINA, die in naher Zukunft durch internationale Praktika in ihrer persönlichen und beruflichen Entwicklung gefördert werden, um ihr Vertrauen in die eigenen Fähigkeiten nachhaltig zu stärken.

Der Tag startete mit einem kreativen Workshop. Unter Anleitung von Künstler·innen gestalteten die Jugendlichen und jungen Erwachsenen in unserem Garten eine zuvor graue Wand mit Graffiti, um nachhaltig Spuren zu hinterlassen und viel bunte Farbe ins Spiel zu bringen. Ganz im Stile der Calanques, die bekannte Küstenregion rund um Marseille, erstrahlt die Wand nun in neuem Glanz.

Über den ganzen Tag verteilt gab es einen regen, interkulturellen Austausch, die ein oder andere spontane Sprachanimation in deutsch und französisch, als auch viele neue internationale Kontakte zwischen den teilnehmenden Jugendlichen und jungen Erwachsenen.

Zum Abschluss des Tages wurde zusammen ein Buffet vorbereitet, das für jeden Geschmack etwas zu bieten hatte. Chili con carne, aber natürlich auch Chili sin carne für die Vegetarier·innen und Veganer·innen, zudem eine Auswahl an verschiedenen Salaten.

Im Anschluss gingen alle Jugendlichen und jungen Erwachsenen mit einer netten Erinnerung, aber natürlich auch zufrieden und gesättigt nach Hause.

Wie schön wäre es, hätten wir eine unbegrenzte Anzahl an grauen Wänden, die nur darauf warten mit Farbe verziert zu werden, so könnten wir ein solches Fest regelmäßig veranstalten. Allerdings soll uns das nicht davon abhalten auch in Zukunft wieder in einem so wundervollen Rahmen zusammen zu kommen. Und auch wenn die Wände nun schon eindrucksvoll gestaltet sind, der Kreativität der Jugendlichen und jungen Erwachsenen sind keine Grenzen gesetzt und so finden sich sicherlich schnell alternative Ideen für die nächsten schönen Veranstaltungen im Maison IV.


Mit der freundlichen Unterstützung des Deutsch Französischen Jugendwerks, Erasmus+, des Europäischen Sozialfonds, der Präfektur Bouches-du-Rhône und des deutschen Außenministeriums.

 

13/09/2021

Au Carrefour des Histoires

Même si le Covid-19 s’est imposé comme une difficulté pour la réalisation des échanges interculturels de jeunes, cela ne veut pas dire qu’il empêchera la volonté des jeunes à dépasser les frontières, les difficultés liées à la crise sanitaire et toute difficulté contre la fondation des liens. Ainsi nous nous retrouvés du 26 au 30 juin 2021 pour un échange interculturel franco-germano-algérien sous une forme hybride. Des jeunes de Marseille, d’Oran et de Berlin qui se sont rendus à Blossin se sont rencontrés à la fois en ligne afin de réaliser plusieurs activités enrichissantes ensemble, et au même temps dans leurs villes respectives afin de réaliser d’autres activités ensemble.   

Pendant que chaque groupe a eu le temps pour réaliser des activités d’une façon indépendante, nous nous sommes retrouvés plusieurs fois en ligne afin de réaliser des activités ensemble.  

Lors du premier jour, nous avons réalisé un jeu afin de faire connaissance. Une balle virtuelle était passée d’un·e participant·e à l’autre en lui demandant de se présenter au groupe. Après nous avons présenté les consignes pour un atelier cuisine qui aura lieu deux jours plus tard. Chaque groupe partageait une liste d’ingrédients puis il essayera de deviner le plat que les autres groupes allaient cuisiner. Enfin, nous avons présenté les consignes du ralley de la ville. Chaque groupe envoyait des défis aux autres groupes, et il fallait les réaliser et les prendre en photo/filmer.  


Le mardi a commencé avec une animation linguistique : Le pendu. Il fallait vite trouver un mot caché avec que soit trop tard. Après l’animation linguistique, les groupes ont partagé les résultats du ralley de leurs villes, avec toutes les photos et vidéos qu’ils/elles avaient prises. Ceci a permis aux participant·e·s de découvrir des nouvelles choses sur les autres villes et pays.  


Pour ce qui concerne le mercredi, nous avons réalisé une autre animation linguistique : Les parties du corps et les chiffres. En représentant toutes les langues des participant·e·s, il fallait montrer un certain nombre de parties du corps. Par exemple, 10 mains, 3 pieds, 5 oreilles… Après cette animation, nous avons réalisé un jeu sur les privilèges dans la société. Les participant·e·s ont été confronté·e·s à une ensemble des questions concernant leurs vécus dans la sociétés, ensuite, pour approfondir la discussion, ils/elles étaient divisé·e·s dans des breakout rooms en ligne afin de comparer leurs réponses et situations dans des petits groupes.  


Nous avons démarré le jeudi avec une autre animation linguistique. Le jeu a incité les participant·e·s à simuler la tempête, la glace et l’eau. Nous avons après réalisé une évaluation de cette semaine et nous avons invité les participant·e·s à réfléchir sur les perspectives d’un futur échange, et ce qu’ils/elles souhaitaient connaître sur les autres villes et les questions qu’ils/elles souhaitaient poser aux autres. 


Le groupes se sont retrouvés vendredi matin pour une dernière activité, la simulation d’un monde meilleur. Dans un premier temps, chaque groupe national était invité à réfléchir sur 5 règles qu’ils/elles souhaiteraient voir dans leurs utopies. Ensuite, les groupes ont reçu plusieurs rôles et personnages différents pour qu’ils/elles essaient de se mettre dans la peau d’une personne différente, et essayer de voir si ces règles peuvent être améliorées. Enfin, nous avons commencé à introduire des nouvelles règles, et dans une discussion de groupe, nous avons invité les participant·e·s à réfléchir s’ils/elles souhaitaient garder les mêmes règles, ou changer une ancienne règle par une nouvelle. L’échange était très riche et nous avons eu une belle clôture de la semaine.  


Témoignage d’Emma, une participante française :  

« La semaine d'échange en visio-conférence s'est bien passée. Nous avons pu échanger avec les groupes allemand et algérien, nous avons partagé un peu de nos quotidiens. L'atelier cuisine était chouette et nous avons super bien mangé. J'espère que nous pourrons les rencontrer en direct et j'ai hâte d'échanger de nouveaux avec eux. » 


Cette rencontre a eu lieu grâce au soutien de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, le FONJEP, la DRAJES, le programme européen Erasmus+ et a été réalisée par les associations Une Terre Culturelle, Graine de Paix et Pangera e.V. , et en collaboration avec l’association Because U. Art et l’Ecole Lacordaire à Marseille, et avec le centre de jeunesse Betonia à Berlin.

17/08/2021

La troisième semaine d'échange - Die dritte Austauschwoche

 Le samedi 24 juillet, 30 jeunes de Hambourg sont arrivés à la gare centrale de Saint-Charles. Les jeunes relais Mariamu et Laura sont allées les chercher avec Bradley et les ont amenés en toute sécurité à notre hébergement à Lacordaire. Après avoir mangé un petit pique-nique et la répartition des chambres, nous sommes allés nous coucher, car douze heures de train peuvent être très fatigantes. 

Am Samstag, den 24. Juli kamen die Jugendlichen aus Hamburg am Hauptbahnhof St. Charles an. Die Mobilitätslotsinnen Mariamu und Laura holten sie mit Bradley ab und brachten sie sicher in unsere Unterkunft, nämlich das Elite-Internat Lacordaire. Nach dem ein kleines Picknick verspeist und die Zimmer aufgeteilt wurden, ging es auch schon ins Bett, denn zwölf Stunden Zugfahrt können sehr anstrengend sein.