01/06/2021

Rencontres sur le week-end de Pentecôte et préparation à la mobilité des Jeunes Relais entre les Marseillais, Hambourgeois et Berlinois — Begegnungen am Pfingstwochenende und Vorbereitung der Mobilitätslotsen zwischen den jungen Menschen aus Marseille, Hamburg und Berlin.


Les trois associations – dock europe à Hambourg, Une Terre Culturelle à Marseille et Pangera à Berlin – se sont rencontrées ce week-end de Pentecôte dans le cadre du programme des Jeunes Relais de mobilité 2021, avec le soutien de l'Office franco-allemand pour la Jeunesse et l'Agence Française Erasmus+ Jeunesse et Sports.

Die drei Vereine - dock europe in Hamburg, Une Terre Culturelle in Marseille und Pangera in Berlin - trafen sich am Pfingstwochenende im Rahmen des Programms "Junge Mobilitätslotsen 2021" mit Unterstützung des Deutsch-Französischen Jugendwerks und der französischen Erasmus+ Agentur für Jugend und Sport.

C’est la première mobilité physique depuis plusieurs mois en raison de la pandémie. Les jeunes avaient hâte de se rencontrer en réel après les séminaires et les cours en tandem ou autres animations linguistiques sur zoom.

Dieses Pfingstwochenende ist die erste physische Mobilität seit mehreren Monaten aufgrund der Pandemie. Die jungen Leute waren begierig darauf, sich nach den Seminaren und Tandemkursen oder anderen Sprachanimationen auf zoom im wirklichen Leben zu treffen.


En groupe mononational, les jeunes Marseillais sont allés à Martigues pour préparer cet échange franco-allemand. Martigues se situe entre l’Etang de Berre et la Méditerranée et est surnommée « la Venise provençale » en raison de ses ponts et canaux. Certains d’entre-deux vont aller à Berlin et d’autres vont découvrir Hambourg cet été, dans cadre du jumelage Hambourg-Marseille. Ils feront un stage dans la ville partenaire, respectivement via les associations locales Pangera et dock europe, sur une période de deux mois avec la "mobilité des apprenants". Ce qui correspond parfaitement au volet Passage ! dans le réseau franco-allemand Diversité et Participation de l’OFAJ.

In einer mononationalen Gruppe fuhren die jungen Leute aus Marseille nach Martigues, um diesen deutsch-französischen Austausch vorzubereiten. Martigues liegt zwischen dem Teich „Etang de Berre“ und dem Mittelmeer und hat wegen seiner Brücken und Kanäle den Spitznamen "das Venedig der Provence". Einige von ihnen werden nach Berlin fahren, andere werden in diesem Sommer Hamburg entdecken, im Rahmen der Städtepartnerschaft Hamburg-Marseille. Sie absolvieren über die lokalen Vereine Pangera und dock europe ein Zwei-Monatiges Praktikum in der Partnerstadt mit einer "Azubi-Mobilität". Dies entspricht genau die Rubrik Hamburg-Marseille Passage! im deutsch-französischen Netzwerk für Diversität und Partizipation des DFJW.


Côté allemand, le groupe Berlinois - avec Pangera, qui est une association développée en étroite collaboration avec Une Terre Culturelle -, s’est rendu à Hambourg et a séjourné dans les locaux de dock europe, à l’auberge. Des jeunes Hambourgeois ont aussi dormi sur place et les deux groupes allemands ont pu apprendre à se connaitre. Le groupe hambourgeois ira aussi en juin à Berlin pour découvrir les locaux de Pangera et pour rencontrer à nouveau le groupe berlinois. Des jeunes Hambourgeois et Berlinois auront la chance d’aller à Marseille cet été pour faire un volontariat ou un stage de deux mois, avec la "mobilité des apprenants" et avec l’aide d’une Terre Culturelle.

Auf deutscher Seite fuhr die Berliner Gruppe - zusammen mit Pangera, einem Verein, der in enger Zusammenarbeit mit Une Terre Culturelle entstanden ist - nach Hamburg und übernachtete in der Jugendherberge dock europe. Dort übernachteten auch junge Leute aus Hamburg und die beiden deutschen Gruppen lernten sich kennen. Die Hamburger Gruppe wird auch im Juni nach Berlin fahren, um Pangera zu besuchen und die Berliner Gruppe wieder zu treffen. Junge Menschen aus Hamburg und Berlin haben in diesem Sommer die Chance, im Rahmen der "Azubi-Mobilität" und mit Hilfe einer Terre Culturelle für zwei Monate nach Marseille zu gehen, um dort einen Freiwilligendienst oder ein Praktikum zu absolvieren.

Avant la mobilité internationale, la période de préparation avec le Tandem, les mardis soirs, et les échanges interculturels, en général le samedi, à distance en visio-conférence, est importante. Elle permet aux jeunes de connaitre les bases de la mobilité, en ayant des repères et du vocabulaire dans la langue étrangère. Ce week-end d’échange, avec une première mobilité physique en groupe mononational, aura permis de créer des liens plus fort et de donner confiance aux jeunes, avant leur expérience à l’étranger, dont on vous fera également un retour.

Vor der internationalen Mobilität ist die Vorbereitungszeit mit dem Tandem, am Dienstagabend, und der interkulturelle Austausch, in der Regel samstags, per Videokonferenz sehr wichtig. Es ermöglicht jungen Menschen, die Grundlagen der Mobilität zu kennen, indem sie Bezugspunkte und Vokabeln in der Fremdsprache haben. Dieses Austauschwochenende, mit einer ersten physischen Mobilität in einer mononationalen Gruppe, ermöglicht es, stärkere Verbindungen zu schaffen und den Jugendlichen vor ihrer Auslandserfahrung, von der wir Ihnen auch ein Feedback geben werden, Selbstvertrauen zu geben.








18/05/2021

Volontariat CES en Grèce — Témoignage de Laureen et Axel

  

Nous sommes arrivés à Xylocastro début mars. Après un temps d’acclimatation à la vie en communauté un peu difficile et un confinement la première semaine, notre belle aventure à commencer.

Dans notre logement (à deux minutes de la mer à pied) nous étions six français en volontariat court terme et, dans un appartement non loin du nôtre, il y avait un danois, une polonaise, une portugaise et deux italiens qui effectuaient un volontariat long terme.

Entre cuisine, repas, promenades, travail, jeux, films, apéros, danses et rigolades, nous sommes vite devenus une famille. Nous avons partager des moments inoubliables et appris beaucoup de nos différentes cultures.



Toutes les semaines, nous avions un cours de Grec et des cours d’anglais.

Les matins, nous travaillions avec la municipalité de Xylocastro. Nous avons nettoyer la forêt, entretenu différents lieux de la ville, préparé des colis alimentaires pour les familles en difficulté et aidé un volontaire long terme dans son projet de peinture sur un mur de la ville.

Laureen l’a également aidé dans un projet pour lequel ils ont peint un petit château en bord de mer.

Avec quelques volontaires, nous avons aussi commencé un petit jardin et avons profité des vélos pour visiter la région.



Lors de nos temps libres et lorsque la situation sanitaire le permettait, nous sommes parti visiter les villes de Corinthe, Patras et Athènes (des villes qui en valent vraiment la peine !)

Pour résumer, c’était une expérience très enrichissante qui nous a permis d’en apprendre beaucoup sur nous-mêmes. Nous avons rencontré des personnes exceptionnelles avec lesquelles nous avons partagé des moments incroyables, et cela restera à jamais dans nos mémoires.





10/05/2021

Réseau d’acteurs·trices du travail social et de la jeunesse entre Hambourg et Marseille/Région PACA – Netzwerks zwischen den Akteur·innen der Jugend- und Sozialarbeit Hamburg/Marseille-PACA


Depuis mars 2021, les membres du réseau d’acteurs·trices du travail social et de la jeunesse entre Hambourg et Marseille/Région PACA se sont rencontré·e·s en ligne à plusieurs reprises pour travailler sur l’identité visuelle du réseau et pour échanger sur les dernières actualités.

Seit März 2021 haben sich die Mitglieder des Netzwerks zwischen den Akteur·innen der Jugend- und Sozialarbeit Hamburg/Marseille-PACA mehrmals online getroffen, um an der visuellen Identität des Netzwerks zu arbeiten und sich über die neuesten Nachrichten auszutauschen.

Nous avons été content·e·s de pouvoir souhaiter la bienvenue à Borris Diederichs, chargé de projets Diversité et Participation à l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, s’est joint à nous pour échanger avec les membres du réseau et nous informer sur les dernières actualités de l’OFAJ.

Wir freuten uns, dass sich Borris Diederichs, zuständig für die Projekte Diversität und Partizipation im Deutsch-Französischen Jugendwerk, uns angeschlossen hat, um sich mit den Mitgliedern des Netzwerks auszutauschen und uns über die neuesten Nachrichten des DFJW zu informieren

Comme beaucoup d’autres institutions, l’OFAJ a dû fermer ses portes au public et les équipes à Berlin et à Paris sont au télétravail. C’est un moment historique pour l’OFAJ qui vient de faire l’évaluation de la première période sur 5 ans de la stratégie Diversité et Participation. Entre 2015 et 2020, l’OFAJ a pu augmenter le nombre de jeunes ayant moins d’opportunités qui participent aux activités franco-allemandes par plus que 20%. En 2023, l’OFAJ va fêter 60 ans d’existence, mais l’objectif de mettre encore plus de jeunes en contact d’ici-là semble compromis à la vue des restrictions persistantes.

Wie viele andere Institutionen musste auch das DFJW seine Türen für die Öffentlichkeit schließen und die Teams in Berlin und Paris arbeiten im Homeoffice. Es ist ein historischer Moment für das DFJW, das gerade die erste 5-Jahres-Periode der Strategie für Diversität und Partizipation ausgewertet hat. Zwischen 2015 und 2020 konnte das DFJW die Zahl der jungen Menschen mit Förderbedarf, die an deutsch-französischen Aktivitäten teilnehmen, um mehr als 20 % steigern. Im Jahr 2023 feiert das DFJW sein 60-jähriges Bestehen. Doch das Ziel, bis dahin noch mehr junge Menschen in Kontakt zu bringen, scheint angesichts der anhaltenden Restriktionen in Gefahr zu sein.

Cette évaluation a provoqué beaucoup de débats sur les orientations et le développement de cette stratégie, dans le cadre de laquelle est aussi né le réseau entre les acteurs·trices de Hambourg-Marseille et la Région PACA. Ces réseaux se sont avérés très importants et efficaces pour mettre en contact les partenaires locaux et régionaux et toucher les jeunes loin de la mobilité. La création du quatrième réseau Diversité et Participation entre la Nouvelle-Aquitaine et Hesse a eu lieu en mars 2021 et un cinquième est en vue. L’augmentation de la participation des jeunes ayant moins d'opportunités jusqu’à 2020 a été significative et indique la réussite de nos efforts. Ces efforts ont été valorisés par le Conseil d’Administration, les politiques et le Conseil d’Orientation qui ont décidé de maintenir le budget.

Diese Auswertung löste eine rege Debatte über die Ausrichtung und Entwicklung dieser Strategie aus, in deren Rahmen auch das Netzwerk zwischen Hamburg-Marseille und der PACA-Region entstand. Diese Netzwerke haben sich als sehr wichtig und effektiv erwiesen, wenn es darum geht, lokale und regionale Partner·innen zusammenzubringen und junge Menschen fernab der Mobilität zu erreichen. Im März 2021 wurde das vierte Netzwerk für Diversität und Partizipation zwischen Neu-Aquitaine und Hessen gegründet, ein fünftes ist in Planung. Der Anstieg der Teilnahme junger Menschen mit geringeren Möglichkeiten bis 2020 war signifikant und zeigt den Erfolg unserer Bemühungen. Diese Bemühungen wurden vom Vorstand, den Politikern·innen und dem Orientierungsrat gewürdigt, die beschlossen, das Budget beizubehalten.

Une deuxième période, bien que sous un autre nom, est envisagée pour la stratégie Diversité et Participation à partir de 2022, laissant ainsi le temps de capitaliser l’expérience et de se mettre en question. Il est question d’impliquer davantage les groupes cibles sous-présentés dans les projets franco-allemands, par exemple des jeunes issues des régions rurales, en situation de handicap, des jeunes réfugiés, des jeunes délinquants dans des dispositifs de réintégration pour en nommer quelques exemples. En outre, il s’agit aussi du moment pour mettre en question certaines appellations et catégories administratives, comme le terme « jeunes ayant moins d’opportunités » qui est très stigmatisant pour les participant·e·s. Il sera aussi important de renforcer des thématiques sociétales d’actualité et de travailler plus sur les sujets liés au genre, aux migrations, au post-colonialisme, au racisme, à la diversité, à la pédagogie.

Eine zweite Periode, wenn auch unter einem anderen Namen, ist für die Strategie Diversität und Partizipation ab 2022 vorgesehen, so dass Zeit bleibt, um sich einen Überblick über die Bemühungen zu verschaffen und sich selbst zu hinterfragen. Ziel ist es, Zielgruppen, die in deutsch-französischen Projekten unterrepräsentiert sind, stärker einzubinden, z.B. Jugendliche aus dem ländlichen Raum, Jugendliche mit Behinderungen, junge Geflüchtete, jugendliche Straftäter·innen in Wiedereingliederungsmaßnahmen, um nur einige zu nennen. Darüber hinaus geht es auch darum, bestimmte administrative Begrifflichkeiten und Kategorien zu hinterfragen, wie z. B. den Begriff "benachteiligte Jugendliche", der für die Teilnehmer·innen sehr stigmatisierend ist. Es wird auch wichtig sein, aktuelle gesellschaftliche Themen zu verstärken und mehr an Themen zu arbeiten, die mit Gender, Migration, Postkolonialismus, Rassismus, Diversität und Pädagogik zu tun haben.

Des grands efforts seront nécessaires pour reconstruire les activités dans les réseaux franco-allemands après la crise sanitaire, économique et sociale liée à la maladie COVID 19. L’OFAJ a apporté des réponses rapides à ses partenaires en mettant en place des appels à projets pour des rencontres à distance pour rester proche dès le début de la crise sanitaire. Aujourd’hui, il travaille sur un plan de relance pluriannuel pour permettre à ses publics de recommencer les projets d’échange.

Große Bemühungen werdnn nötig sein, um die Aktivitäten in den deutsch-französischen Netzwerken nach der Gesundheits-, Wirtschafts- und sozialen Krise im Zusammenhang mit der Pandemie COVID 19 wieder aufzubauen. Das DFJW reagierte schnell auf seine Partner·innen, indem es Projektaufrufe für digitale Treffen publiziert hat, um von Beginn der Gesundheitskrise ganz nah zu bleiben. Heute arbeitet es an einem mehrjährigen Plan, um seinen Partnern die Wiederaufnahme von Austauschprojekten zu ermöglichen.

Merci à Dock Europe, l'OFAJ, la DRAJES, la Ville de Marseille et la Ville d'Hambourg pour leur soutien.

Dank an Dock Europe, DFJW, DRAJES, die Stadt Marseille und die Stadt Hamburg für ihre Unterstützung.

20/04/2021

Rencontre Regards Croisés sur l'engagement des jeunes euro-méditérannéen·e·s

La formation 100 % en ligne « Regards croisés sur l’engagement des jeunes euro-méditerranéens » s’est tenue cette semaine. Une Terre Culturelle et Pangera ont invité les volontaires et les bénévoles du réseau MER - Mobilité, Échange, Réciprocité - à participer à une série d’activités sur les thèmes de l’engagement et de la solidarité

Le réseau a regroupé des participant·e·s d’une dizaine de pays du bassin méditerranéen et de l’Europe dont l’Algérie, l’Allemagne, la France, la Macédoine du Nord, le Maroc, la Tunisie... 

Un programme varié pour faire découvrir aux jeunes engagé·e·s les enjeux des actions réalisées au sein de leurs structures, la valeur des petits gestes du quotidien : des activités pour apprendre à se connaître, des animations linguistiques, des visites de nos structures d’engagement en ligne, des ateliers artistiques (musique, théâtre), des temps de réflexion, discussions et débats autour de l’engagement et du volontariat... 


Animations linguistiques 



Tables rondes, retours d’expériencesvisites de structures, témoignages 


Tout le monde a eu la possibilité d’intervenir durant des activités ludiques et interculturelles. Les jeunes ont pu poser des questions pendant les sessions de groupes ou de manière anonyme grâce aux outils informatiques prévus à cet effet par les animateur·trice·s. 


Cette rencontre est développée avec le soutien l’Office franco-allemand pour la Jeunesse. Merci à tou·te·s nos partenaires et participant·e·s de cette semaine ! 



15/03/2021

Zoo de Maia (Portugal) : Anne nous parle de sa mission !

 

Témoignage d'Anne Raba qui a effectué sa mission au sein du Zoo de Maia (Portugal) 

« Porto, Portugal. Nous sommes le 15 Mars, 7eme mois de volontariat. La situation a entre-temps subi plusieurs changements dus aux problèmes sanitaires engendrés par la Covid-19. Cependant je vis actuellement une superbe expérience qui ne cesse de me conforter dans l'idée que j'ai fait le bon choix de partir pour 1 ans ici à Porto. 

J'exerce mon volontariat au zoo da Maia qui est un zoo accueillant quelques espèces rares tels que des tigres, zèbres, cerfs, singes, lamas, oiseaux, reptiles, kangourous et bien d'autres encore !

Mes missions principales sont de m'occuper principalement de la propreté des habitats, la préparation de la nourriture de tous animaux présents au zoo (couper les fruits/légumes, préparer les rations de viandes et de nutriments, accompagner un salarié afin de récupérer les aliments provenant des grandes surfaces) mais également apporter la nourriture pour certains animaux et m'occuper de la maintenance du zoo (nettoyage des couloirs, du frigo ou bien du passage réservé au public). 

Et cela me remplit de joie de pouvoir exercer mon volontariat ici au zoo da Maia, c'est une expérience enrichissante et qui je suis sûre, m'apportera beaucoup autant dans ma vie professionnelle que personnelle. 


Le Portugal est actuellement en situation de confinement, le zoo est donc fermé au public et demeure donc très calme, cela me permet de prendre de longues pauses au soleil et de discuter avec les salariés du zoo qui sont toujours aussi chaleureux et à l'écoute avec moi. 

En parlant de discuter : mon portugais s'améliore nettement. Je commence petit à petit à savoir me faire comprendre auprès de la population, et cela me donne d'autant plus l'envie d'en apprendre davantage. 

Mis à part ça ma vie personnelle se déroule très bien également on ne peut certes plus trop profiter de ce que la vie en ville a à nous offrir, mais j'ai pu cependant faire au cours de ce volontariat de très belles rencontres, et ressens déjà avant 6 mois du départ le manque de ce pays. »

03/03/2021

Formation de base quadrinationale à l'animation interculturelle des échanges de jeunes


L’association Une Terre Culturelle (Marseille), l’association Graine de paix (Oran, Algérie), l'Association Chifae pour le développement et la formation (Tanger, Maroc) et l’association Pangera e.V. (Berlin, Allemagne), avec le soutien de l'OFAJ DFJW, vous proposent une formation de base quadrinationale à l'animation interculturelle de 5 jours du 30 mars au 3 avril 2021 sous format mixte (échanges internationaux en ligne et regroupements au niveau local selon règlementations sanitaires en vigueur).

Pour plus d'informations, suivez ce lien. Et pour vous inscrire, c'est par ici (les formulaires s'adressent aux personnes habitant en France) !

Prix de la formation : 150€ + 10€ d'adhésion à l'association (100€ de frais de repas peuvent être remboursés)

01/03/2021

Formation de base binationale à l'animation interculturelle

 

Du 8 au 12 février 2021 s'est déroulée notre formation de base binationale à l'animation interculturelle, en partenariat avec le Bund Deutscher PfadfinderInnen et avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse. Suite à la crise sanitaire actuelle, il s'agit de la première formation de base qui a eu lieu en ligne. Elle a été évaluée très positivement par les participants !

Voici un témoignage de l'un d'entre eux, Lars Ebeling :

« Malgré la situation sanitaire, la formation de base binationale a eu lieu en numérique. Ce n'était pas la même chose qu'une formation en présentiel, mais c'était quand même sympa et très intéressant. Le programme était bien équilibré entre des activités en ligne, et d'autres qui nous ont permis d'enlever les yeux de l'écran. Grâce à la formation, j'en ai appris beaucoup sur les échanges interculturels. Même si Zoom ne peut pas remplacer des échanges en présentiel, ça reste un moyen complémentaire pour garder le contact entre les jeunes. »

18/02/2021

Journée de cohésion et perspectives

 


Le 29 janvier a eu lieu la journée de cohésion et perspectives à la Maison IV, ainsi qu'en visioconférence. L'évènement nous a permis de rassembler les acteur·trice·s impliqué·e·s dans nos activités afin de leur présenter nos projets et échanges à venir pour cette nouvelle année 2021, qui s'annonce, tout comme la précédente, particulière et imprévisible.

Dix stagiaires français·e·s du projet IMAJINA en partance pour l’Allemagne, 2 anciens participants d’IMAJINA et 2 volontaires français·e·s, avec l’équipe d’Une Terre Culturelle et de Pangera e.V. ainsi que son Conseil administratif, étaient présents pour participer avec dynamisme aux ateliers interculturels que nous proposions et ont contribué au succès de cette journée.


Une animation linguistique a ouvert l’évènement et s'articulait autour des différentes traditions de l'Épiphanie dans 5 pays d'Europe : la France, l'Allemagne, la Bulgarie, l'Espagne et l'Italie. Les participants, divisés en 5 groupes, devaient mimer une tradition qui leur était attribuée au hasard et la faire deviner aux autres. Une activité ludique qui a été un bon moyen d'apprentissage interculturel.


Après un discours de notre président et la présentation de notre programme prévisionnel pour 2021, un second atelier a pris place sous forme de tables dansantes. Nous avons invité les participant·e·s à brainstormer sur leurs idées et souhaits pour les projets d'Une Terre Culturelle à venir, autour de 5 thématiques : contributions & propositions, talents, envies, disponiblités et contraintes.


La dernière activité que nous proposions était un atelier numérique d'écriture de vœux. Les participants étaient invités à écrire en peu de mots leurs souhaits personnels pour 2021, qui s'affichaient au fur et à mesure sur un grand écran dans un nuage de mots. Nous pouvions alors en discuter tous ensemble.

L'après-midi s'est terminée autour d'une galette des rois, Épiphanie oblige ! Un grand merci à tous pour votre participation active.

>>  Ce projet est organisé par Une Terre Culturelle, en partenariat avec Eurocircle et avec le soutien de la Mission Locale de Marseille, le Consulat Général de la République fédérale d'Allemagne, le programme Erasmus + de l'Union Européenne, la Préfecture des Bouches-du-Rhône, l'Office franco-allemand pour la Jeunesse, le Fonds Social Européen-Initiative Emploi des Jeunes.