17/12/2013

Une fête mémorable pour construire l’avenir...


Il est 16h au centre social Baussenque du Panier et nous sommes le 12 décembre 2013. L’équipe d’UTC doit s’activer pour préparer la salle qui va accueillir plus de 80 personnes vite, vite !! Il faut accrocher les tableaux pour l’exposition photo, mettre les tables, le stand de l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (sans qui cet évènement n'aurait pas été si beau) et le stand UTC en place pour que tout soit parfait à l’arrivée des invités. 

Un riche programme les attend : il s’agit d’une part de fêter la fin de l’année 2013 avec UTC, notamment avec une exposition photo rétrospective et la présentation du livre «Voiler, dévoiler». 

D’autre part, de fêter le lancement du projet soutenu par l'OFAJ et l'institut d'Oran entre la France, l’Allemagne et l’Algérie intitulé « se souvenir pour construire l’avenir » (6 au 13 décembre 2013) et présenter les premières ébauches du travail que les participants ont réalisé dans la semaine. 

Ça y est, les premiers invités arrivent, ils commencent par parcourir la salle pour découvrir ou redécouvrir les photos des formations et des échanges de jeunes réalisés par Une Terre Culturelle durant l’année 2013 en partenariat avec l'OFAJ et le PEJA. Ils participent aussi au jeu « made in UTC » crée par Meriem (ancienne volontaire) : les fameuses bouteilles à la mer! Chaque participant écrit un mot sur un morceau de papier et prend un autre mot dans une bouteille. Ainsi, il laisse puis découvre un message pour/d’un anonyme en français ou dans une langue étrangère. Petit voyage et échange d’idées !

Pour lancer officiellement la soirée, Rafik Mousli, le directeur d’UTC, présente le livre « Voiler, Dévoiler », crée lors d’une formation franco-allemande-libanaise soutenue par l'OFAJ. Ce livre aborde les notions du visible - ce que l’on montre, ce que l’on met en avant - et de l’invisible - ce que l’on cache et ce que l’on essaye de dissimuler dans les différentes cultures.


C’est ensuite que les présentations franco-allemandes-algériennes débutent. Par petits groupes, les participants investissent la scène avec des esquisses de projets et l’envie débordante de les partager. (Voire directement l’article sur le projet « Se souvenir pour construire l’avenir »)


Mettre en place des outils créatifs de rapprochement des jeunesses franco-algériennes, basé sur le dialogue interculturel et inspiré de l’expérience franco allemande : voilà leur mot d’ordre ! On laisse parler les vidéos pour plus de détails.Il faut également noter la présence d’un invité exceptionnel lors de cette soirée. Il s’agit de monsieur Claude LASNEL, ancien professeur au lycée technique d'Alger et interviewé par l’un des groupes dans le cadre d’un projet.


Au beau milieu de toutes ces péripéties apparaît Abdelghani SMAHI, restaurateur-slameur de la Belle de Mai, qui avait fait la connaissance de certains participants pendant la semaine. Il surprend le public en interprétant un texte engagé de sa composition sur le thème de la différence et de la tolérance. Tous les invités n’hésitent pas à acclamer la force de son message.

L’heure avance et il est temps de se restaurer grâce à notre cuisinier préféré. Au menu, mets antillais et espagnols. Pour assurer un service digne d’un quatre étoiles, c’était Cassandre et Kristina aux commandes!

Maintenant place à la détente et à la fête!! Et c’est le groupe algérien qui ouvre le bal, parés de leur bonne humeur et de leurs instruments de musique traditionnels…S’en suivent des jeux linguistiques, des danses et des chants jusqu’au bout de la nuit !

Fatigué mais heureux, tout le monde s’en est allé…Belle année 2013 qui se termine et beau projet franco-allemand-algérien qui commence.